Pourquoi limiter sa consommation de sel ?

Le sel est un minéral dont l’importance dans l’organisme humain n’est plus à démontrer. Cependant, sa consommation en excès peut être le vecteur de plusieurs problèmes de santé. Amateurs de sels, voici quelques raisons pour lesquelles vous devez limiter sa consommation.

Les risques de maladies cardiaques

Le sel contient du sodium, un minéral indispensable dans la régulation de la pression artérielle. Il intervient également pour protéger le corps de certaines affections comme la dépression nerveuse et l’épuisement musculaire. Toutefois, la consommation excessive de sel n’est pas sans conséquence sur l’organisme. Selon une équipe de chercheurs de la Nationale Institute for Health ans Welfare, un taux excessif de sel déclencherait des risques de développer une maladie cardiovasculaire. Entre autres pathologies on peut évoquer les accidents vasculaires cérébraux et l’hypertension artérielle.

L’excès de sel provoque la cellulite

La cellulite n’a pas seulement qu’une origine génétique d’ascendants contaminés. Cette maladie peut avoir aussi une origine alimentaire. Une alimentation riche en sel a un impact sur le développement anormal des cellules adipeuses et la rétention d’eau. Ainsi, il perturbe le flux sanguin en affectant l’activité rénale et l’apparition de peaux orange.

Favorise le développement de l’acné

Le sel augmente l’appétit en stimulant les papilles. C’est du moins le lien qui a été établi entre l’excès de sel et le surpoids après maintes études concluantes. En causant la soif grâce à un excès de sodium, le sel stimule la consommation de boissons sucrées chez les adolescents. Le sodium en excès cause aussi le dysfonctionnement de la pompe en Na+ et entraîne la rétention d’eau. Cette activité anormale peut aussi être évoquée comme une cause de surpoids.

Le vieillissement de la peau

L’abus de sel dans l’organisme met également en danger la peau et les cellules qui s’y trouvent. L’excès de sodium l’assèchement des cellules de l’épiderme qui accélère le vieillissement de la peau. Dès lors, le corps est sensible à toute égratignure qui peut en fait s’envenimer en plaies contagieuses.